Au-delà du monitoring, l’observabilité

by Micro Focus Employee in IT Operations Management

 Quentin De Sainte Marie, Senior Presales Consultant Micro Focus

Les Directeurs de Production ont depuis toujours pour objectif de faire en sorte que leur infrastructure fonctionne en permanence correctement. Proposer un service H24, 7/7J partout est aujourd’hui un passage obligé dans un monde digital pour tous. 

Dans les entreprises cela induit une charge importante des équipes pour surveiller les différentes infrastructures qui se complexifient avec le temps. Entre les systèmes hérités, les applications plus ou moins critiques hébergées sur différentes plateformes, voire en dehors du périmètre du SI via les métiers, les différents réseaux et sites d’hébergement, les assets dispersées dans différentes régions et administrées de manière hétérogènes : la DSI a des nœuds à défaire…  

Il existe heureusement pour eux des outils afin de visualiser l’ensemble de leurs matériels et logiciels afin de monitorer leur infrastructure. Un moyen de veiller en permanence sur l’activité des systèmes informatiques, pouvant déplacer le curseur en fonction des besoins, parfois ponctuels de l’entreprise, des saisons, des événements locaux ou encore en cas de crise. Les outils de monitoring proposent donc de surveiller tous les actifs IT et de remonter tout dysfonctionnement. 

Aujourd’hui, une nouvelle approche est proposée aux Directeurs de Production : l’observabilité ! Beaucoup diront que c’est un nouveau mot créé par le marketing, et pourtant il prend tout son sens quand on veut aller plus loin dans la gestion de ses infrastructures. Il n’y a pas un jour sans que l’on parle d’Intelligence Artificielle, de Machine Learning ou d’automatisation et c’est bien là que tout peut changer. 

En effet, en enregistrant l’ensemble des activités d’une infrastructure ainsi que tous ces composants associés, en gardant le contexte de chacun indépendamment mais également dans leur ensemble, les outils peuvent identifier les tendances, anticiper les changements et même proposer des améliorations, voir même les opérer automatiquement. Il ne s’agit plus de monitoring avec une restitution des activités à un instant T mais bien de l’ensemble des activités encours, supposées et projetées qui permettent d’anticiper tout manque et de le résoudre. 

L’observabilité est donc un moyen d’aller plus loin dans le monitoring de ses infrastructures, qu’elles soient dans le Cloud ou on Premise, ici ou ailleurs, aujourd’hui et surtout demain. L’observabilité permet de prévoir les actions correctives mais également préventives à effectuer pour être sûr de proposer un service IT performant et éviter les coûts supplémentaires dus aux pannes.  

Labels:

Network Operations Management
Operations Bridge
Anonymous